CURZON (G. N.)


CURZON (G. N.)
CURZON (G. N.)

CURZON GEORGE NATHANIEL, marquis de Kedleston (1859-1925)

Fils d’un pasteur du Derbyshire, brillant élève à Eton et étudiant à Oxford, très tôt attiré par l’Orient, Curzon entame en 1884 une belle carrière politique dans les rangs du Parti conservateur britannique. Protégé par lord Salisbury, dont il est devenu à cette date le secrétaire adjoint, il réussit à se faire élire au Parlement en 1886. Revenu de ses premiers enthousiasmes pour le torysme démocratique, il manifeste une passion grandissante pour les affaires étrangères et coloniales et aussi pour les grands voyages: il parcourt le monde de 1887 à 1894, de la Russie à la Chine, du Canada au Japon, de l’Inde à la Perse. Ses articles du Times et les trois ouvrages qu’il consacre successivement à la Russie, à la Perse et à l’Extrême-Orient établissent sa réputation d’expert des affaires asiatiques. Sous-secrétaire d’État à l’Inde en novembre 1891, sous-secrétaire d’État parlementaire aux Affaires étrangères en 1895, il reçoit en août 1898 la vice-royauté de l’Inde. À ce poste, il peut peser de toute son influence en faveur d’une vigoureuse politique de contrôle du golfe Persique. Il entreprend d’importantes réformes administratives, assainit les finances, crée la North-West Frontier Province, conférant un lustre certain à son «règne». Mais ses démêlés avec l’administration métropolitaine et certains de ses subordonnés en Inde, en particulier avec le général Kitchener, hâtent sa démission en 1905. Sa vie politique connaît ensuite une éclipse; doté en 1898 d’une pairie irlandaise, il accepte en 1908 d’occuper aux Lords un siège représentatif irlandais: il y contribuera à l’apaisement et au compromis sur la réforme constitutionnelle de 1911. En novembre de cette même année, il est élevé à la pairie en Angleterre et reçoit un titre de comte. Lord du Sceau privé dans le gouvernement de coalition de 1915, il entre dans le cabinet de guerre de Lloyd George, avec le portefeuille de lord-président du Conseil. Ministre des Affaires étrangères par intérim de janvier à octobre 1919, il remplace définitivement à ce poste lord Balfour; de 1919 à 1922, il tente de donner quelque consistance à la politique orientale de son pays, mais voit ses efforts contrecarrés par Lloyd George, en particulier dans la question d’Asie Mineure. En décembre 1919, la conférence des ambassadeurs alliés adopte son projet de frontière orientale de la Pologne, connue sous le nom de ligne Curzon. Conservant la direction de la diplomatie britannique dans le cabinet Bonar Law, il manœuvre avec habileté à la conférence de Lausanne sur les affaires turques et face aux initiatives françaises dans la Ruhr. Ses espérances de devenir Premier ministre sont cruellement déçues en mai 1923; le fait qu’on lui ait préféré Stanley Baldwin est attribué à son appartenance à la Chambre Haute, signe de l’éclipse définitive des pairs britanniques au niveau de la direction de l’exécutif. Il accepte pourtant de servir sous Baldwin aux Affaires étrangères. En novembre 1924, il se contentera de la fonction de lord du Sceau privé, qu’il exercera jusqu’à sa mort en mars suivant. Il avait été élevé au marquisat en 1921.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Curzon — may refer to: As a British family name, it particularly refers to the Curzon family, and is an Anglo Norman territorial name. The Curzon family was involved in the Norman Conquest, and is named after the French town of Notre Dame de Courson in… …   Wikipedia

  • Curzon — ist der Familienname folgender Personen: Alexandra Naldera Curzon (1904–1995), britische Adelige Clifford Curzon (1907–1982), britischer Pianist Cynthia Blanche Curzon (1898–1933), britische Adelige und Politikerin Drury Curzon Drury Lowe… …   Deutsch Wikipedia

  • CURZON (C.) — Clifford CURZON 1907 1982 Estimé de tous ses pairs, sir Clifford Curzon n’a jamais connu la notoriété correspondant à son talent. Ceux qui l’ont approché le considéraient toutefois comme le plus grand pianiste mozartien de son époque, et tous ses …   Encyclopédie Universelle

  • Curzon —   [kəːzn],    1) Sir (seit 1977) Clifford, britischer Pianist, * London 18. 5. 1907, ✝ ebenda 1. 9. 1982; studierte u. a. bei A. Schnabel, Wanda Landowska und Nadia Boulanger und debütierte 1923 bei einem Promenade Concert in London. Er war… …   Universal-Lexikon

  • Curzon — [kʉr′zən] George Nathaniel 1st Marquis Curzon of Kedleston 1859 1925; Eng. statesman: viceroy of India (1899 1905) …   English World dictionary

  • Curzon — (spr. körs n), George Nathaniel, Lord, engl. Staatsmann, geb. 1859 als ältester Sohn des Lords Scarsdale, wurde 1886 für einen Bezirk von Lancashire ins Parlament gewählt, wo er sich der konservativen Partei anschloß und sich besonders mit Fragen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Curzon — Pour les articles homonymes, voir Curzon (homonymie). 46° 26′ 54″ N 1° 18′ 29″ W …   Wikipédia en Français

  • Curzon — /kerr zeuhn/, n. 1. Sir Clifford, 1907 82, British pianist. 2. George Nathaniel, 1st Marquis Curzon of Kedleston /ked l steuhn/, 1859 1925, British statesman: viceroy of India 1899 1905. * * * (as used in expressions) Curzon Line Curzon of… …   Universalium

  • Curzon — (as used in expressions) Curzon (de Kedleston), George Nathaniel Curzon, marqués Lord Curzon Curzon, línea …   Enciclopedia Universal

  • Curzon — This ancient and aristocratic surname, recorded as Curzon and the variant Corzon, has two possible interpretations, although the origin in both cases is Norman French. Introduced into England after the Conquest of 1066, the first of the name were …   Surnames reference